Croûtes à la bouche

Les petites croûtes à la bouche sont dues à la présence d’un champignon et d’une bactérie.

Il y a donc deux pommades qui soignent ces croûtes, un antibiotique et un anti-fongique.

L’antibiotique est la TOBRAMICINA, utilisée chez les humains pour soigner les infections oculaires. En France ( aussi valable pour la Suisse ), le médicament est le TOBREX 0,3% (pommade ophtalmique). Pour le champignon, il y a trois molécules qui le soignent : KETOCONAZOL, BIFOMAZOL et BUTEFAMINA. En France, la pommade antimycosique adaptée est le KETODERM 2% crème et en Suisse c’est Nizoral.

Ces deux pommades (l’antibiotique et l’antimycosique) doivent être mises tous les jours sur les croûtes pendant 20-30 jours, jusqu’à guérison. L’antibiotique en particulier doit être mis pendant au moins 15 jours, vice-versa la bactérie risque de devenir résistante.

Pour ma part, je les ai tout d’abord baignés et après 10 à 15 min, j’ai délicatement enlevé ces croûtes avec une petite pince. Histoire d’enlever tout cela avant de commencer à traiter. Ensuite j’ai appliqué les pommades avec des cotons-tiges. Cela m’a permis de traiter sous la lèvre et la gencive.

Je procède de la manière suivante :

Matin : Ketoderm / Nizoral
Soir : Tobrex

Après 30 jours de traitement, les uros que j’ai traités n’ont plus aucune croûte.

Cela ne veut pas dire que ces croûtes disparaissent pour toujours mais je vous encourage vivement à procéder comme suit pour le traitement de vos Uromastyx.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.